Introduction

Aujourd’hui, je vous présente l’une des façons les plus simples et probablement l’une des plus connues, pour commencer à investir en bourse.

La méthode consiste à acheter des fonds négociés en bourse (FNB) ou des «Exchange Traded Funds» (ETF) à la place d’actions conventionnelles.

Qu’est-ce qu’un ETF/FNB ? 

Un ETF\FNB est un produit financier qui doit être vu comme un portefeuille ou un panier d’action et qui se négocie sur les principales places boursières.  

Les ETFs sont constitués de portefeuilles d’action exposés sur un ou plusieurs secteurs. Dans la plupart des cas, c’est principalement géographique. Par exemple, l’un concerne les marchés financiers canadiens, l’autre l’international, etc. Mais, il existe aussi des ETFs pour les marchés émergents (ex: Brésil, Chine, etc..) ou pour des secteurs d’activité (ex: robotique, or, etc..).

Les émetteurs d’ETFs sont Vangard, BlackRock, BMO, etc..

Autrefois, l’investissement via les ETFs était plutôt réservée aux gros portefeuilles, mais grâce à la naissance des plateformes de courtage avec des frais réduits (Questrade ou Wealthsimple Trade) nous pouvons commencer avec des plus petits portefeuilles et les voir grandir sans perdre tous les gains dans les frais.

Voici les points forts des ETFs :

  • Diversification des actions et donc faible exposition par rapport à une action d’entreprise
  • Choix du secteur d’investissement
  • Frais de gestion plus bas que des fonds mutuels (en général)
  • Rendement intéressant
  • Achat et vente simple
  • Versement de dividende 

Enfin, il est possible (et même recommandé) de faire l’achat des ETF à l’intérieur d’un compte CELI ou d’un REER afin de maximiser les profits et de réduire les taxes.

Conclusion 

Le but sur le long terme (plusieurs années! ) est d’acquérir un gros portefeuille d’ETFs diversifié (!) qui va verser des dividendes suffisamment importants pour générer un revenu. Cette méthode est longue à mettre en place et demande beaucoup de rigueur.

Personnellement, je n’ai pas encore un «gros» portefeuille, mais il progresse doucement.

Dans un prochain article, nous parlerons des modèles diversifiés de portefeuille d’ETFs.

Attention cependant, ne faites pas n’importe quoi, car des pertes sont possibles. Pour ceux qui commencent, je vous conseille de vous renseigner d’abord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *